Infidélité – faut il avouer ?

de | février 8, 2017

Vous l’avez trompez et elle/il  vous a pris la main dans le sac ? Elle/il est loin de se douter de quoique ce soit mais la culpabilité vous range, jour après jour : avouer ou garder le secret ?

Le problème avec l’infidélité, c’est qu’on a beau essayer de l’oublier, on n’y arrive pas. C’est une sorte d’avalanche qui vient détruire tout ce que vous avez bâti à deux. Certaines personnes sont capables de la pardonner mais pour d’autres, vivre avec cette amertume est tout simplement insupportable.

Avouer son infidélité :

Vous avez beau, avoir envie de soulager votre conscience, avant de passer à l’aveu, il faut penser à l’autre et se poser la question : Est-il/elle en mesure de supporter la vérité ?

Difficile de se prononcer là-dessus. Chaque couple a son mode de fonctionnement propre à lui. Si votre conjoint/e prend mal les mensonges et vous fait énormément confiance, vous risquez de voir  cette confiance s’évaporer en une fraction de secondes.

Si votre motivation première de vous débarrasser de ce fardeau qu’est ‘la culpabilité’ et que vous jugez que cette vérité risque de briser votre couple, vous pouvez tout autant vous confier à une personne de confiance ou à un professionnel.

Dans un numéro du magazine américain ‘The Journal of Social and Personal Relationships’ (http://journals.sagepub.com/home/spr ), publié en 2011, une étude indique que le taux de séparation diffère selon la façon dont l’adultère est découvert. « Il serait de 85 % si la personne infidèle est découverte par son partenaire, de 70 % si l’infidélité est révélée par une personne extérieure au couple, et  45 % si la personne infidèle avoue elle-même son infidélité. » Ce qui vous donne beaucoup plus de chance d’échapper à la séparation en cas d’aveu.

Avouer vous permettra peut-être de recommencer à zéro. Ca ne va pas être facile mais vous pourrez redoubler d’effort pour regagner la confiance de votre partenaire. Cela prendra du temps, mais vous réussirez, si vous y mettez du cœur, à renforcer votre couple.

Garder son secret :

La vérité vous brule à la langue et vous range intérieurement mais vous avez peur de voir ce que avez bâti depuis des années aux cotés de votre conjoint, partir en éclats ? Vous avez peur, de le/la perdre ou de le/la voir changer à votre égard ?

Si au fond de vous vous savez qu’elle/il le prendra très mal ou sera incapable de le supporter, le mieux serait de garder son secret  et éviter de refaire la même erreur.

Différentes raisons vous poussent à garder ce secret pour vous :

  • La peur de le/la faire souffrir : Cette raison devrait être suffisante pour inciter à garder le silence.
  • La sensation de liberté : Vous ne voulez pas risquer votre couple mais l’infidélité vous donne le sentiment d’être désirable.
  • L’envie de protéger son amant/ sa maitresse : Vous avez quitté cette personne et en tant qu’adultes chacun a pris propre envol mais n’empêche que vous ne souhaitez pas voir conjoint/e l’harceler ou la menacer.
  • Ce n’était que l’histoire d’un soir : Il est conseillé de cacher voir même oublier l’histoire, si l’aventure en question ne dépasse pas un soir.
  • La peur du jugement des autres : Vous n’échapperez en aucun cas au pointage du doigt et des chuchotements lors des diners de familles ou entre amis.

Quelque soit votre décision, prenez en considération les sentiments de votre conjoint/e et l’avenir de votre famille (si vous en avez une).